Marc Rabaud (Laboratoire FAST)

  Version imprimable de cet article RSS
Séminaires du laboratoire PMMH : [consultez le programme->http://www.pmmh.espci.fr/seminaires] Contact : seminaires@pmmh.espci.fr
7 juin 2013 11:00 » 12:00 — Bureau d’Etudes

Sillages de vague des bateaux à la surface de l’eau

Depuis le travail de Lord Kelvin on sait que le sillage d’un objet se déplaçant à la surface de l’eau forme un "V" caractéristique dont l’angle ne dépend ni de la forme de l’objet ni de la vitesse. Et pourtant ... nous venons de montrer que ce résultat communément admis n’est pas toujours observé [1]. Des mesures aériennes, des simulations numériques et une modélisation montrent que les bateaux rapides échappent à cette loi. Nos expériences à la piscine d’Orsay montrent que des sillages étroits peuvent aussi être observés même si les effets capillaires ne sont pas négligeables.
Je montrerai que l’existence de ces sillages étroits repose des questions sur la compréhension de la force de traînée hydrodynamique des bateaux rapides.

[1] M. Rabaud and F. Moisy, Ship wakes : Kelvin of Mach angle ? Phys. Rev. Lett. 110, 214503 (2013).





ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES DE LA VILLE DE PARIS
10 Rue Vauquelin, 75005 Paris