Postdoc : Synthèse de microparticules par microfluidique/ CBI-LCMD

  Version imprimable de cet article RSS

ESPCI Paris PSL est une grande institution d’enseignement supérieur (Grande École d’ingénieurs française), un centre de recherche de renommée internationale (6 prix Nobel) et un terreau fertile pour l’innovation, avec la création de plusieurs start-up chaque année. L’ESPCI est un environnement hautement multidisciplinaire avec un enseignement et une recherche en physique, chimie et biologie.

Contexte : Le développement de la technologie microfluidique a permis de revisiter la fabrication des émulsions et offre désormais un outil efficace pour fabriquer des gouttelettes d’émulsion bien calibrées. De plus, la capacité d’encapsuler divers composants, d’ajouter des étapes de processus en série, de paralléliser la production et les opérations sur les gouttelettes a ouvert une nouvelle voie pour façonner des microparticules. Ces microparticules fonctionnelles trouvent des applications en biotechnologie où un contrôle précis des caractéristiques des particules, comme la taille ou les propriétés de surfaces, est nécessaire. Le laboratoire a développé de nouveaux systèmes microfluidiques permettant l’industrialisation du procédé. La valorisation de ces travaux est maintenant dans les mains de la société iSpheres, une spin-off de l’ESPCI.

Objectifs, profil et missions :
Dans le cadre des développements réalisés avec la société iSpheres, l’ESPCI recrute un post-doctorant sur une période de 12 mois ayant une expérience en chimie des matériaux. L’objectif principal est de mettre au point de nouvelles microparticules ayant des propriétés mécaniques et physicochimiques adaptées aux application dans le domaine des sciences de la vie.

Le candidat devra développer et adapter des voies de synthèses des microparticules par différentes approches, telle que la polymérisation et notamment par procédé sol-gel. Le candidat aura la responsabilité d’optimiser les protocoles de synthèses en lien avec le procédé microfluidique d’émulsification, de leur industrialisation et de caractériser les propriétés physiques et chimiques des microparticules, aussi bien en volume qu’en surface.
Rigoureux et ayant de bonnes capacités de communication, le candidat devra s’adapter à un travail en équipe impliquant des personnels du laboratoire, de la société, et des sous-traitants.
A l’issue du CCD de 12 mois un CDI pourra être proposée au candidat au sein de la société iSpheres.

Recrutement :

Début : mi-janvier 2021
Durée : 12 mois
Salaire : Le niveau de rémunération est fonction de l’expérience et de la motivation du candidat.

Contact : Envoyer un CV avec référents, une lettre de motivation à Nicolas Bremond : nicolas.bremond (arobase) espci.fr





ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES DE LA VILLE DE PARIS
10 Rue Vauquelin, 75005 Paris