Maître de conférence pour Ondes electromagnétiques (H/F) CDD 12 mois-LPEM

  Version imprimable de cet article RSS

Missions et responsabilités  :

ENSEIGNEMENT

Le(a) candidat(e) retenu(e) devra participer aux travaux pratiques accompagnant le cours « Ondes électromagnétiques" en première année du cycle ingénieur (début de l’enseignement janvier 2022).

Le cours Ondes ElectroMagnétiques (OEM) présente les concepts physiques nécessaires à la compréhension des phénomènes de propagation d’ondes électromagnétiques. La connaissance des méthodes de modélisation des systèmes élémentaires (ex : guides d’onde, antennes) permet de saisir le lien avec d’autres thématiques des sciences fondamentales et des sciences de l’ingénieur (optique, physique du solide, traitement de signal, télécommunications).

Les travaux pratiques d’Ondes ElectroMagnétiques (TPOEM) illustrent les notions vues en cours, notamment, la propagation guidée et en espace libre d’ondes hyperfréquences dans plusieurs milieux. L’accent est mis sur la modélisation des , la mesure et la détermination des vitesses de phase et de groupe, de la courbe de dispersion et de l’impédance caractéristique.
Le(a) candidat(e) devra prendre en charge la totalité des séances des travaux pratiques, sa charge horaire sera de 101,25h de TP et complétera son service par des TD d’OEM et des TP d’électronique. A l’ESPCI la charge d’enseignement annuelle est de 135h TP, il s’agit donc d’un poste de maitre de conférences contractuel à temps plein.

RECHERCHE

Le(a) candidat(e) retenu(e) sera intégré(e) dans l’équipe PHASME (C. Feuillet-Palma, N. Bergeal, J. Lesueur) du Laboratoire de Physique et d’Etude des Matériaux dirigé par D. Roditchev.

Les thématiques actuelles du groupe concernent principalement les propriétés de transport des micro et nanostructures dans divers matériaux tels que les métaux, les supraconducteurs ou les matériaux magnétiques. Nous nous intéressons aux propriétés fondamentales liées à la basse dimensionnalité et au confinement quantique, en particulier dans les matériaux à fortes corrélations électroniques. Les techniques expérimentales utilisées dans le groupe sont essentiellement le transport DC et RF à (très) basse température. Nous concevons et réalisons également des dispositifs basés sur ces nanostructures, tels que des circuits électroniques supraconducteurs, des détecteurs d’ondes térahertz ou des détecteurs monophotoniques. Le candidat recruté devra effectuera sa recherche dans la thématique liée aux circuits supraconducteurs à haute température critique à savoir la détermination des propriétés micro-ondes de mono-feuillets de cuprates supraconducteurs et les détecteurs de photons uniques à partir de ces mêmes matériaux.

PROFIL DU CANDIDAT

Formation requise (ou diplôme) : Le(a) candidat(e) devra être motivé, posséder une solide formation en physique de la matière condensée, et une expérience en physique expérimentale. Il devra être titulaire d’un doctorat (ou avec une date de thèse fixée et manuscrit rendu). Une expérience de l’enseignement sera un plus. Le(a) candidat(e) devra présenter un réel intérêt pour les activités d’enseignement.

MODALITÉS DE RECRUTEMENT
Catégorie : A

Filière : ENSEIGNEMENT

Statut : Recrutement selon les conditions statutaires, en CDD (temps plein) de droit public pour une durée d’un an.

Poste à pourvoir à compter du 01 novembre 2021.

Contact : cheryl.palma (arobase) espci.fr





ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES DE LA VILLE DE PARIS
10 Rue Vauquelin, 75005 Paris