Recrutement ingénieur en CDD

  Version imprimable de cet article RSS

Présentation de l’Ecole Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles de la Ville de Paris :
L’École Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles de la Ville de Paris (ESPCI Paris) est la première école d’ingénieurs française au classement de Shanghai.

Distinguée par 6 prix Nobel, elle allie recherche d’excellence (1 publication par jour), innovation (1 brevet par semaine, 3 start-ups par an) et formation interdisciplinaire par la recherche.

Elle accueille 400 élèves ingénieurs, 600 chercheurs dans 9 unités mixtes de recherche et environ 100 agents de support de la recherche et de l’enseignement.

Sujet :

Le but de ce projet est de comprendre et prédire les conditions d’apparition de l’endommagement d’une pièce en polyamide par des sels. Ces travaux aideront à la mise au point des prochaines générations de réservoir de voiture hybride. Ils permettront de garantir la durée de vie des pièces en utilisant des matériaux
au juste prix nécessaire. Ces études permettront de choisir quel type de polyamide pourra être utilisé .

L’eau de mer (saumure de NaCl 30g/L) induit une diminution de la température de transition vitreuse similaire à l’eau. Elle conduit à une augmentation de la mobilité des chaines macromoléculaires qui induit une forte diminution du module d’Young et de la contrainte à la rupture. La plastification est un phénomène réversible. Les cycles humidification/séchage semblent avoir peu d’effets. Au cours du processus de séchage, l’eau est retirée du polymère et une augmentation du module et de la contrainte l’ écoulement sont mesurées. Les propriétés de l’ échantillons séchés sont proches de celles des échantillons non vieillis. Notons que la réversibilité du procédé peut être affectée lorsque les temps d’immersion dans l’eau sont plus longs et que la température est plus haute. La présence de sel peut alors favoriser l’hydrolyse. En présence d’ions divalents la réponse est différente et conduit à un fort endommagement. Pour comprendre ce point nous allons ici faire un diagramme de comportement qui aura deux volets :

a) Etude de la prise de poids sans contrainte appliquée.

Des éprouvettes de polymères seront placées sans contrainte dans une cuve. Ils seront imagés en microscopie. Ces éprouvettes subiront des cycles de trempage dans des saumures, séchage, rinçage l’eau douce, séchage, trempage dans de la saumure. Les phases d’immersion au saumure-séchage seront faites en remplissant la cuve et en la vidant grâce un système de vannes. Les éprouvettes seront prélevées et pesées
en fin de chaque cycle. 10 -15 éprouvettes identiques (éprouvettes sacrificielles) seront préparées et des tests de tractions seront fait pour définir l’ évolution des propriétés mécaniques dans le temps.

Le protocole choisi sera proche des conditions d’application. Il comprendra une alternance de phase d’imbibition courte (1h) en saumure, de séchage (1h), de réhumidification brève (1h), de séchage (1h). Les expériences seront réalisées dans un premier temps à température ambiante puis la température sera variée (5 C, 50 C). Des éprouvettes sacrificielles seront aussi utilisées pour faire de la calorimétrie différentielle à balayage qui permettra de connaitre l’ évolution des taux de cristallinité et de la température de transition vitreuse. Les expériences proposées ci-dessous seront aussi réalisées sur des films minces de polymères préparés par voie solvant (sans contrainte interne stockée) ou par extrusion (avec contrainte interne stockée).

b) Étude de la prise de poids et des propriétés mécaniques sous tension :

L’expérience précédente sera répétée en mettant les éprouvettes sous tension par un système de mors/ressort ou par un système de poulie et de contre poids. Le suivi en poids et en propriétés mécaniques se fera par des éprouvettes sacrificielles.

Modalités de recrutement :
Recrutement selon les conditions statutaires, en CDD (temps plein) de droit public pour une durée de 3 mois (octobre 2021/décembre 2021)

Contact : annie.colin@espci.fr

Lieu :
10, Rue Vauquelin 75005 Paris
Métro ligne 7 (Place Monge/Censier Daubenton) - RER B (Luxembourg) - Bus 21, 27 & 47 - 3 Vélib’ stations à proximité.





ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES DE LA VILLE DE PARIS
10 Rue Vauquelin, 75005 Paris